Maitrise d’œuvre   -    Alain Dellapina (BET de Conception SETI)


 

Formation et Carrière

 

alain dellapina - 200, allée de la Casinette

               à Thorenc - 06750

            né à Nice en août 1946

      06 03 20 21 72 et 09 61 52 58 92

                                                alain.dellapina@gmail.com

 

 

1 – alain Dellapina, né à Nice en 1946, puis cannois et thorençois depuis 2007.

 

Formation d’ingénieur des arts et métiers après avoir suivi une première étape de formation à l’école technique moyenne et supérieure des travaux publics de Paris – 1968 à 1970.

 

Conducteur de travaux chez SAE, il participe en qualité d'adjoint au Directeur des travaux en 1971 à la conduite des grands chantiers construits "en 3/8", d’IBM la Gaude et de l’Hôpital intercommunal de Fréjus Saint-Raphaël, puis chez DUMEZ  des opérations de bâtiments et de travaux publics, de 1973 à 1978.

 

Fondateur et Dirigeant du BET «SETI» (sarl cap. 87 500€)  en 1979 à Nice  – 5 associés ingénieurs dès 1983 puis 15 techniciens, ingénieurs et architectes dans les années 1990/2000, bureaux à Cannes, aujourd'hui transférés à Thorenc pour des années de retraite active ...

 

2 – Carrière et missions (voir principales réf jointes) : Missions complètes de diagnostics, d’études techniques d’ingénierie générale, Maîtrise d’œuvre, Conception, Pilotage, création de fonctions nouvelles aux services des Maîtres d’Ouvrages Publics, il est à l’origine de l’appellation «AMO» qualifiante OPQTECC dès 1985 (membre du conseil d’administration, initiateur des méthodes de calculs en coût global informatisées, enseigne auprès des écoles d’Architectures de Toulouse et de Marseille Luminy, du syndicat professionnel de l’UNTEC et des services du patrimoine des grandes administrations, membre de la commission «recherches et développements» de l’UNTEC de 1983 à 1992 ), développe en interne des logiciels « métier » basés sur l’économie de la construction et les calculs en coût global qu’il réussit à rendre indissociables de tous les concours d’architecture en France. Développe des méthodes et procédures de suivi des opérations lourdes de construction dans le cadre de la « démarche qualité » et de la prise en compte des notions de pérennité des ouvrages afin de réduire les coûts d’entretien et de maintenance. (il est chargé de la préparation et du suivi de 400 concours et de l’analyse diagnostique de 800 établissements publics aux travers de missions diverses pour les Ministères, Régions, Départements et grandes villes.

 

3 – Alain Dellapina est choisi par la commission interministérielle nommée « HQE » en 1994 à Paris à l’issue du sommet de la terre tenu en 1992, à Rio de Janeiro. Sa mission est de rédiger des référentiels destinés à édicter des préceptes environnementaux liés à la conception des bâtiments publics. L’application de ces référentiels est rendue obligatoire dans tous les concours d’architecture en France. Il développe un principe de classement des différents critères de sélection des projets lauréats "HQE" selon les thèmes retenus par les commissions préparatoires. L’objectif des référentiels est de pouvoir obtenir une meilleure prise en compte de l’économie globale, de la pérennité des ouvrages et d’une judicieuse flexibilité des bâtiments en vue de leurs futures évolutions dans la meilleure intégration.

 

Il assiste et conduit dans ce cadre, les préparations et analyses de concours d’Architecture pour la Maîtrise d’Ouvrage Publique ainsi que le suivi de la démarche qualité lors de la réalisation ..

 

4 – Dès 1985 il exerce des activités de formateurs auprès des professionnels et des écoles d’Architecture sur différents thèmes techniques : CSPS, amiante, coût global, modélisation thermique, démarche qualité et HQE.

 

5 A l’orée de la nouvelle réglementation thermique (2000), il développe des concepts bioclimatiques qu’il intègre aux cahiers des charges des concours d’architectures.

 

6 – La SETI développe des logiciels «métier» (de 78 à 2008, sur mini informatique, puis micro dès 85 et s’inscrit dans les procédures de dématérialisation pour les marchés publics en 2002 pour le WEB). La SETI est précurseur des méthodes de gestion des marchés à bons de commandes à grande échelle sur le WEB, mettant ainsi tous les acteurs en communications instantanées (850 sur les 200 lycées de la Région PACA, UNSA etc .. ).

 

7 – Après avoir construit sa propre maison «bioclimatique» à Thorenc, loin des villes et de leurs turbulences, il décide de réfléchir au sort des seniors et souhaite réaliser un premier projet sur un terrain déjà acquis et particulièrement bien exposé. Il lance cette opération « d’habitat groupé et participatif » dont le promoteur sera la communauté même. Un second projet plus important bénéficiant de la meilleure attention des décideurs, devrait voir le jour sous la forme d’un «Béguinage moderne». Les deux projets suscitent un grand intérêt dans ce haut pays et devraient être un réel succès.